Language Selection
birdie
Violon

"Son jeu était non seulement techniquement brillant, elle savait aussi transmettre les atmosphères et les émotions intérieures de la musique avec une beaucoup d’imagination... C’est une musicienne à la recherche d’une âme et on devrait suivre son chemin avec attention."

New York Concert Review

"... Avec une extraordinaire interprétation du concerto en mi-majeur pour violon et orchestre de J.S. Bach, elle confirma l'assertion de Beethoven, qui relevait combien la musique est une langue universelle comprise de tous. Helena Winkelman joue du violon d'une manière très sensible: son exécution est expressive, concentrée, le son d'une grande beauté. Mais, ce qui captive le plus, c'est son calme absolu, la souveraineté de son interprétation, sa capacité à être présente dans chaque détail de la musique et en même temps de rester dans l'expectatif. C'est ainsi qu'elle fait percevoir la forme structurelle de la musique ..."

Singen Nachrichten (D)

"Un Bach captivant [...] Le technique est pour elle un talent naturel au service de l’expression musicale."

Luzerner Zeitung

"Une œuvre composée par Helena Winkelman, « Golem » pour violon, tam-tam et deux cymbales, était au centre du concert. On se trouvait devant une composition insolite qui se transforma cependant, interprétée par Helena Winkelman et son père, en une expérience émotionnelle sans précédent. Jamais on n’avait entendu tel silence comme après le gong final… Dans la Ciaconna aussi, elle montra la maîtrise magistrale de son instrument. Et dans la partita en ré mineur de J.S. Bach, les cinq danses sonnèrent sous son archet léger et ludique comme un feu d’artifice virtuose…"

Schaffhauser Nachrichten

Activitées et formation

Helena Winkelman est l’une des personnalités musicales les plus intéressantes de Suisse. En dehors de son activité de soliste et de chambriste maintes fois distinguée, elle se consacre depuis 1998 à la composition et elle dirige de nombreuses représentations et enregistrements de ses propres œuvres.

Elle a fait ses études à Lucerne (Gunars Larsens, diplôme d’enseignement avec distinction), Mannheim (Valery Gradow, formation artistique), New York (Daniel Philips) et Bâle (Thomas Furi, diplôme de concert avec distinction). Le percussionniste et improvisateur Pierre Favre a aussi beaucoup influencé sa personnalité musicale.

En 2001, elle gagne le Pro Musicis Award à Paris et débute par la suite à la Salle Cortot à Paris, au Pickman Hall à Boston et au Carnegie’s Weill Recital Hall à New York. En 1997, elle gagne le 1er prix au Concours International de Violon « Andrea Postacchini » en Italie. La même année, elle obtient le « Walther Bringolf Musikpreis » dans sa ville natale.

Son répertoire comporte actuellement plus de 350 œuvres de la littérature pour violon et musique de chambre et elle se consacre particulièrement à l’exécution et à la transmission de musique contemporaine. Elle a été membre du Lucerne Festival Orchestra sous la baguette de Claudio Abbado pendant 5 ans et elle a repris la direction artistique de la Camerata Variabile Basel en 2011.

Elle attache une grande importance à la transmission de musique contemporaine et ses programmes thématiques mettent la musique ancienne et la musique contemporaine dans un contexte qui aide le public à appréhender les nouvelles œuvres.

En 2003, elle a commencé des études de composition chez Roland Moser à l’Académie de Musique de Bâle qu’elle a achevées avec un diplôme en 2007. Ses études postgrades avec le compositeur autrichien Georg Friedrich Haas l’ont amenée à intégrer plus fortement les éléments spectraux et microtonaux dans son style de composition. Elle poursuit son intérêt pour la musique populaire Suisse dans le cadre de projets en collaboration avec Noldi Alder, et elle intègre de plus en plus souvent du matériel issu de la musique populaire dans ses compositions. Elle a été invitée par de nombreux festivals de renom, notamment Alpentöne (Altdorf), Ernen, Lockenhaus (Autriche), OCM Prussia Cove (Angleterre), BASTAD (Suède) et Lucerne Festival.

Elle se produit en concert avec des musiciens comme Hansheinz Schneeberger, Ivry Gitlis, Thomas et Patrick Demenga, Erich Höbarth, Christoph Richter, Dana Ciocarlie, Lucas Niggli, WuWei et Werner Bärtschi.

Helena Winkelman a participé à des masterclass avec Gidon Kremer, Hansheinz Schneeberger, Ferenc Rados, György Kurtag, Franco Gulli  et Gerhard Schultz.

Elle joue un violon de F. Ruggieri construit en 1687 qui lui a été offert par son grand-père.

 

© 2017 Helena Winkelman, crafted by bitwave